Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 11:00

Ce samedi, les représentants des partis Nouveau Centre, Parti Radical Valoisien, Alliance Centriste et les membres directs se sont réunis pour annoncer le lancement de l'UDI dans le département des Deux-Sèvres.

 

La presse régionale relate l'évenement :

 

La Nouvelle République - lundi 4 février

La famille centriste tente de repartir d'un bon pied

 

La-famille-centriste-tente-de-repartir-d-un-bon-pi-copie-1.jpg

Samedi à Niort. Raphaël Pougnard, Xavier Argenton, Jean-Pierre Griffault, Fabrice Michelet, Jean-Claude Aubineau, Jean-Michel Prieur, Olivier Cubaud. Tous vantent la « méthode Borloo ».

L’UDI est née officiellement ce week-end. Une ambition : redonner au centrisme le rôle pivot qu’il a longtemps joué dans les Deux-Sèvres.

 

 

Il a été un temps où la famille centriste dominait la scène politique dans les Deux-Sèvres. C'était avant que ses parlementaires filent à l'UMP et que le PS décroche tous les leviers du pouvoir ou presque. C'est ce rôle historique qu'entend redonner au centrisme l'UDI (Union des démocrates et indépendants) née officiellement ce week-end.

 

Au plan national, l'UDI s'est constituée en octobre dernier autour de Jean-Louis Borloo. Dans le Deux-Sèvres, le nouveau parti compte dans ses rangs le maire de Parthenay et conseiller régional Xavier Argenton, le maire de Chef-Boutonne Fabrice Michelet, et plusieurs conseillers généraux : Jean-Claude Aubineau à Beauvoir ou Jean-Pierre Griffault à La Mothe-Saint-Héray. Autres pères fondateurs : Jean-Michel Prieur, élu municipal à Parthenay, ou Olivier Cubaud, adjoint au maire du Tallud.

Plusieurs formations centristes se sont rangées sous la bannière UDI : le Parti radical valoisien, l'Alliance centriste, le Nouveau Centre. On peut aussi être adhérent direct du nouveau parti. C'est le cas de Fabrice Michelet : « Je n'avais jamais été adhérent à un parti. L'UDI balaie de la droite au centre-gauche. Elle fédère des gens qui ne se retrouvent ni dans le PS ni dans l'UMP. » Pour sortir du clivage UMP-PS, tous vantent « le pragmatisme » qui sert de boussole à Jean-Louis Borloo : « Cette méthode-là a fonctionné. »

 

"L'UDI, ce n'est pas que l'UDF"

 

L'architecture de l'UDI a un air de déjà-vu : elle rappelle l'ancienne UDF. « Nous sommes proches de l'UDF par la sensibilité mais l'UDI, ce n'est pas que l'UDF », précise Jean-Pierre Griffault. La différence? L'UDF avait un petit côté « parti d'intellectuels », juge Xavier Argenton tandis que l'UDI se rêve en parti de militants. Après une période de scissions et d'émiettement, l'heure est en tout cas à reconstruire une maison commune.

Yves Revert

 

Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'UDI : Contact : 06.33.64.93.52. Mail : federation79@parti-udi.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by xavier-argenton.over-blog.com - dans Presse régionale Poitou-Charentes
commenter cet article

commentaires